Une âme partie bien trop tôt…

C’est une âme bien « jeune » que j’ai aidé hier…

L’après midi, j’ai ressenti et « vu » une petite fille apeurée, qui attendait dans un coin, en larmes… Elle attendait qu’on s’occupe d’elle, qu’on lui parle, elle était perdue… Sur le moment, je n’ai pas pu l’aider, nous étions dans la rue, en compagnie d’amis. J’ai donc demandé à mon guide de veiller sur elle et de me l’amener au soir, quand je serai au calme.

Cette petite est décédée alors qu’elle allait fêter ses 11 ans… Décédée d’une maladie qui lui a valu ses cheveux et… son corps qui a lâché progressivement malheureusement…

Depuis 4 ans déjà, elle attendait… elle veillait sur ses parents.

Son papa qui ne se remettait pas de « sa petite princesse qui était partie »… Sa maman qui avait voulu en finir avec la vie, tant elle était injuste… Sans oublier son petit frère, qui pleurait chaque jour pour sa grande soeur qui lui manquait tant… Lui qui adorait l’embêter, lui jouer des tours…

Une petite fille pleine de vie… qui adorait pratiquer l’équitation, la natation, le patinage…

Elle avait une passion pour le Canada, je fais donc honneur à cette passion en ajoutant cette photo du lac Alberta au Canada à cet article…

Bref, une petite fille qui aimait la vie, et malheureusement la vie ne lui a pas bien rendu cet amour… J’ai d’ailleurs hésité à raconter tout ça ici, qui plus est aujourd’hui, alors qu’en France nous fêtons les papas, mais elle tenait à partager son histoire.


Apaiser cette âme n’a pas été simple, loin de là, j’ai eu beaucoup à dire. J’ai dû lui expliquer que si elle s’était fait remarquer, c’est qu’au fond, elle était prête, même si elle n’osait pas se l’avouer… Et enfin, fût venu le moment où elle a accepté de passer de l’autre côté, de passer à autre chose… Et d’un coup, elle est partie, si rapidement que je n’ai pas eu le temps de lui dire au revoir.

Ce n’est que quelques minutes après, quand je l’ai sentie à nouveau, que j’ai pu lui dire au revoir. Sans oublier bien sûr, de lui expliquer que si elle en avait besoin, elle pouvait revenir me voir, cette petite Anabelle…

J’espère que vous comprendrez que cet article soit plus « brut », moins détaillé que d’habitude. Apaiser cette âme a été assez éprouvant pour moi, car je suis avant tout, maman d’une petite fille.

Je vous souhaite quoi qu’il en soit une bonne journée et vous dit à bientôt.

Spirituellement vôtre,
Sandra.

Les derniers articles par Sandra Médium (tout voir)

Recevez la newsletter du site

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité