Un échange tant attendu entre un père et sa fille…

Quand un proche s’en va, il y a des sentiments qui peuvent se mélanger… La douleur, la culpabilité, parfois même la colère.

Mais dans cet échange que nous avons vécu, cette dame, son papa décédé et moi-même il y a quelques jours, il n’y avait aucune colère, bien au contraire…

De l’amour, de la compassion, de l’écoute et surtout, l’envie d’exprimer à l’autre, toute son affection, de faire savoir à l’autre qu’on pense à lui, qu’on veille sur lui…


Une chanson, mais qui ne correspond pas à l’âme…

Vous la connaissez peut être, la chanson « des magnolias, par centaine… les magnolias, sont toujours là ». C’est la chanson qui m’est venue lors de notre échange. Sauf que ça ne correspondait pas au caractère de l’âme que je ressentais, et la dame me l’a confirmé, ce n’était pas le style de musique qu’écoutait son père…

Quelques jours après, elle a compris… Son voisin a un magnolia, et elle m’a dit qu’elle y passait très souvent du temps à observer cet arbre… c’était bien un message de son papa, pour lui dire qu’il était là, qu’il veillait sur elle…


Un contact qui était attendu par les deux et pourtant, une autre âme s’était interposée…

D’un coup, je précise à cette dame que je vois un homme en blouson cuir et avec une boucle d’oreille… Mais je suis surprise autant qu’elle, car ça ne correspondait pas du tout à son père…

Nous comprenons alors que c’est une autre entité qui a envie de communiquer, mais je lui demande de nous laisser, de ne pas perturber notre échange.

Cela arrive assez souvent… Quant « j’ouvre les portes » pour pouvoir recevoir le contact d’une entité, il peut arriver qu’une autre entité voit l’énergie que je déploie, et veuille en profiter pour passer son propre message.


Des ressentis, des émotions, ça n’arrête pas…

Ce qui ressort le plus lors des échanges avec les défunts, ce sont les émotions. Ils nous font passer des messages, des chansons, nous envoient des images pour que l’on comprenne mieux, mais ce qui ressort le plus, ce sont les émotions.

Ils nous font ressentir ce que eux ont ressenti ou ressentent lors de la question que la personne leur pose. Que ce soit un bon ou un mauvais sentiment, nous (les médiums) sommes un pont entre le monde « du visible » et celui « de l’invisible ».

Ces sentiments, ces ressentis, nous aident à comprendre la relation qui existait (et existe encore, bien souvent) entre le vivant et le défunt, et nous permet d’établir un contact plus complet.


Cet échange a été très touchant…

Ce papa manquait à sa fille, et lui, était là, attendait depuis toutes ces années… Ils ont pu échanger, ont pu se « parler », et cette dame m’a expliqué qu’elle ne ressent désormais plus ce manque (enfin, moins…) car elle comprend mieux maintenant tous les ressentis qu’elle avait depuis toutes ces années, car c’était lui, qui veillait, et qui veille encore, sur elle.


J’espère que vous comprendrez que je n’en n’ai pas trop dit sur leurs échanges, car cela relève de la vie privée.

Si vous aussi, vous souhaitez entrer en contact avec un de vos défunts, prenez le temps de découvrir ma page :

Spirituellement vôtre,
Sandra.

Les derniers articles par Sandra Médium (tout voir)

Recevez la newsletter du site

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité